Le jeu

L’ensemble de notre pratique sera basée sur le JEU.

Chacun des programmes, qu’ils soient individualisés ou collectifs, sera créé et présenté sous forme ludique. L’enfant va apprendre sans même s'en rendre compte.


Routines, comptines, matériel ludique, aménagement de l’espace, modalités de travail, présentation des consignes... tout sera réfléchi pour que les enfants soient accompagnés à vivre un moment plaisant, stimulant, attrayant, agréable et que cela lui donne envie de s’y investir.

Comme le dit Catherine Gueguen dans « Vivre heureux avec son enfant » :
« La vie est un jeu pour le petit enfant. Jouer est vital pour lui. Par le jeu, il découvre et s’approprie le monde. Quand il joue, il vit pleinement, intensément. [...] Il n’a pas de notion du temps et ne vit que dans le présent. Il aime prendre son temps, vivre au rythme de ce qui l’intéresse. Alors, il se passionne, il se donne à fond, avec un immense plaisir. » (cf. Panksepp ADHD ; Milteer 2012).

 "Ce qui donne de la joie à l’enfant est bon pour son développement cérébral. Jouer, rire, s’amuser, se rouler par terre, grimper, courir sont indispensables et font maturer le cerveau. Dans ces moments-là une molécule cérébrale appelée le BDNF (Brain-Derived Neurotrophic Factor) est sécrétée. Ce BDNF est un facteur de croissance neuronale qui intervient dans le prolifération, la survie, la différentiation des neurones et leurs connexions et assure le bon développement du cerveau. » (CF Gordon 2003)